[ITW] Carnet de Bord de Résidence : Oai Star

Oai Starr

Vous avez peut-être déjà entendu de la musique s’échapper du Cabaret Aléatoire en pleine journée. Repère de noctambules le week-end, la salle se transforme régulièrement en lieu de travail pour des artistes que nous accueillons en résidence la semaine. C’était le cas des légendaires Oai Star il y a quelques jours … Rencontre avec le trublion Gari Grèu.

Crédits photos : Bazou Garcia PicArts et Fred Reggaelover

Qu’est-ce que le Oai Star?

On dira que c’est la section agitée issue du Massilia Sound System que nous avons créée en 2000 avec Lux.B. Croisement de punk-rock et de hip-hop, avec une période 8 bit avec Dubmood. C’est aujourd’hui un trio avec DJ Kayalik du Massilia, Dadoo Daniel’s (ex KDD, Sale Gosse …) et moi. Au fil des ans le Oai Star est presque devenu une application humaniste et libertaire que l’on ouvre de temps en temps pour se remettre d’aplomb.

« Mettre le Oai », ça a la même signification aujourd’hui qu’à vos débuts ?

Bien sûr, c’est tout d’abord ouvrir la soupape, lâcher prise, zapper le quotidien … Mais plus en profondeur, éveiller les consciences, s’élever contre les puissants, aller contre la pensée unique, dans un pays plus centralisé que jamais, dans un occident plus replié sur lui-même que jamais. Mettre le oai c’est vivre !

oai starr

Sur quoi avez-vous travaillé pendant votre résidence ?

On a préparé le spectacle que nous allons jouer jusqu’au mois d’août, en travaillant en particulier sur la création lumière avec Vince Lopez, qui a aussi revu l’architecture de la scène. On a rajouté quelques nouveaux morceaux et je joue même un peu de basse, comme quand j’avais quinze ans …

Qui était le plus dissipé lors de ces quelques jours de travail au Cabaret ?

Tu sais à 15 ans je taillais l’école pour aller jouer du rock’n roll dans une cave, trente ans plus tard j’ai toujours un peu l’impression de tailler l’école quand je vais au studio ou en répétition. Être dissipé c’est donc la moindre des choses. Je dirais tout le monde.

https://www.facebook.com/fredreggaelover/photos/?tab=album&album_id=1852568455025083

Vous faites de la chanson française qui est un mélange de punk, de hip hop, de ragga et d’électronique. Dans quel genre musical n’ira jamais puiser le Oai ?

Les chants militaires.

Quelque chose à ajouter ? On vous laisse le mot de la fin.

Et bien on va vous remercier pour l’accueil, les bonnes vibrations de l’équipe et du lieu. A très bientôt !

One thought on “[ITW] Carnet de Bord de Résidence : Oai Star

Comments are closed.