Edito : Faire monter la température pour la saison d’hiver

Notre thermomètre de rentrée annonce une saison d’hiver bouillante et notre weekend de réouverture fait monter la température !

PLANIFIE L’ouverture du club cabaret le vendredi 7 février avec Raxon, Jack de Marseille et Jack Ollins, nos deux résidents. L’ouverture des samedis de la saison, le 8 février avec Derrick May, et le grand doublé de nos résidents. Le fréquencemètre s’affole en prévision de la programmation car le cabaret aléatoire c’est toute l’année !

RETROUVE – Tous les vendredis le format club cabaret, le format intimiste, mêlant découverte, exclusicité et tarif accessible. Et aussi tous les samedis, des artistes d’envergure internationales, Derrick May, Julian Jeweil, Synapson …

ANTICIPE – En février et mars, il est possible d’anticiper, toutes les billetteries sont ouvertes avec des early tickets pour les plus rapides. Une bonne nouvelle pour vos portemonnaies !

Le baromètre précise que cet hiver, la boussole n’indique que la direction du Cabaret Aléatoire.

Saison hiver 2020 cabaret aléatoire

Week-end d’ouverture

Vendredi 7 Février : Club Cabaret : Raxon + Jack Ollins + Jack de Marseille

Le Cabaret Aléatoire c’est toute l’année, le Club Cabaret c’est tous les vendredis. En format intimiste et à partir de 5 €. Le Club Cabaret c’est le rendez-vous des amateurs de musiques électroniques. Venez découvrir une programmation exclusive articulée entre artistes émergents et confirmés. Le Club Cabaret est pensé notamment en collaboration avec les collectifs et labels de la région. Nous sommes fiers d’accueillir, pour la première fois à Marseille, l’artiste Raxon qui donnera le rythme de cette ouverture de l’hiver pour le Club Cabaret du vendredi soir !

RAXON CLub Cabaret

Samedi 8 Février Derrick May + Jack de Marseille + Jack Ollins

Au programme de ce samedi 8 février, le grand Derrick May fait son retour au Cabaret Aléatoire ! Après la soirée d’anthologie Metroplex en décembre 2015 avec Juan Atkins et Kevin Saunderson, le pionnier de Détroit, Derrick May, revient pour notre plus grand plaisir ! Il sera accompagné de nos DJ résidents Jack de Marseille et Jack Ollins pour ce grand week-end d’ouverture de la saison hiver 2020 !

derrick may cabaret aléatoire

 

Toute la programmation est disponible sur le site et l’application mobile du Cabaret Aléatoire

Best of 2019 : le meilleur album de l’année par l’équipe du Cabaret

En cette fin d’année, nous vous avons concocté des « Best Of » 2019 que vous pouvez retrouver au complet dans notre Newsletter de nouvelle année, si t’es pas encore inscrit, c’est par ici : inscription newsletter !!

En preview de ce Best Of 2019, l’équipe du Cabaret Aléatoire revient sur les sorties musicales et les différents albums ou artistes qu’on a écouté durant l’année…

Chaque membre de l’équipe devait choisir son album favoris… Ce fut difficile de choisir ! Retour sur 1 an de composition musical :

Aurélie : Malik DJOUDI – Tempéraments

« C’était ma grande découverte de l’année, je me suis noyée dans le renouveau de la chanson française. Celle qui va enfin taper dans de l’electro de manière assumée. Malik Djoudi c’est des nappes incroyables et des paroles très touchantes, tout le monde trouvera un morceau à s’approprier. Mention spéciale au morceau éponyme ou presque de l’album : Tempérament »

 

 

Nina : Nkisi – 7 Directions (UIQLP002)

« Un album que je ne quitte pas depuis sa sortie, percutant et passionnant. Nkisi s’empare de la polyrythmie de la musique congolaise, une invitation à la transe et à la danse hypnotique, où l’on écoute son souffle et son rythme cardiaque augmenter petit à petit. C’est une véritable douche froide d’ondes sinusoïdales qui me traverse quand j’écoute cet album. Ce fond d’ambient qui accompagne le voyage cosmique, ça change tout. »

 

 

Auréline : Lagartijeando – Jallalla

« Parce que c’est la bande musicale idéale des road trip d’été sur fond de soleil couchant ! »

 

 

Pierre-Alain : Hot Chip –  A Bath Full of Ecstasy

« J’ai choisi cet album parce que j’aime bien écouter de la pop, et parce que j’aime bien la musique un peu triste, et que ce nouvel album, le 8eme, de Hot Chip mélange parfaitement les deux dimensions Je l’ai également choisi parce que Hot Chip, c’est un vrai groupe, composé d’individualités, qui dure et traverse le temps. Enfin j’ai aussi choisi ce disque, pour la contribution de Philippe Zdar, à cet album… »

 

 

Aurélien : Leonard Cohen – Thanks For The Dance

« L’artiste est décédé en 2016 mais cet album, réalisé par son fils, contient des titres et textes inédits d’une puissance incroyable.
Cet album boucle la boucle en quelque sorte, avec ses thèmes de prédilection, une poésie à la fois sombre et romantique, et toujours porté par une voix extraordinaire…
Un album loin d’être anecdotique pour l’un des artistes majeurs du 20e siècle… »

 

 

Jeanne : Jaakko Eino Kalevi – Dissolution

« Dissolution est rythmé et doux, gentiment exploratoire mais jamais désagrégé. C’est comme la dissolution d’une glace au soleil : les couleurs des sorbets brillent et s’emmêlent, éveillant l’intérêt et stimulant l’appétit. » Merci MOWNO d’avoir toujours les bons mots.

 

 

Clara : Tha Trickaz – AKUMA

« Encore un album réussi pour le duo Tha Trickaz, ils ne me déçoivent jamais à vrai dire, une réelle créativité, des mélodies originales, un niveau de production vraiment fou… Mention spéciale pour leur clip de The One, avec « Summer Wars » de Mamoru Hosoda. »

 

 

Jack Ollins : The Chemical Brothers – No Geography

Sans commentaire…

 

Siska présente son nouveau clip au théâtre de l’Oeuvre

Mardi soir, 19h. Le hall d’entrée du théâtre de l’oeuvre est plein, ça trinque le planteur du Mounguy, ça discute, on attend impatiemment que les hôtes nous invitent à entrer dans la salle. Le bar associatif nous permet de combler cette attente, ainsi que les rencontres de têtes connues. Le rideau s’ouvre, la salle est pleine. La projection du clip sera sur grand écran, comme au cinéma. On entend une nappe brumeuse, un brin mélancolique, et la voix de Siska ébranlée, presque murmurée. Le clip parle de l’attachement, ou plutôt le détachement d’une femme et d’un homme. Le lien est physiquement représenté par une corde, où les deux protagonistes sont attachés. La femme court, fuit, essaye de s’extirper de ce lien bien accroché. Elle réussit l’exploit, finalement, malgré l’acharnement de l’autre pour qu’elle reste. « When U leave it » parle de la séparation, douloureuse.

Suite à la projection, on assiste à un concert spécial pour l’occasion. On découvre la formation instrumentale du groupe de Siska : Batterie, Violon et synhté/pad/ordi. Siska au milieu de la scène, brillante, porte sa voix et nous emporte. Elle jouera les nouveaux titres à venir, et ses tubes qu’on connaît déjà par coeur.

Ce nouveau single, chanté en anglais et en français sur un texte de Franky Selector est produit par Adelo Basileus aka Suprem Clem et mixé par JP Gonnod. When U leave it a déjà suscité l’attention de deux artistes pour des remixs : Ekiti Sound et Suif ft Charles X !

Siska sera en concert le jeudi 6 février à Paris, à la péniche Metaxu avec Hugo Kant !
Elle sera également présente pour la Block Party du Cabaret Aléatoire comme chaque année au printemps… à suivre 😉
 

Siska concert

 

Edito Novembre : Toutes les Cultures Electroniques

Au Cabaret Aléatoire, en novembre et tout au long de l’année on s’attache à faire en sorte que tu trouves tout, tout le temps ! Et ce mois ci, particulièrement, tu pourras y écouter et voir toutes les formes des musiques électroniques. Y’en a pour tout le monde mesdames messieurs !

Le Cabaret Aléatoire, s’attache à présenter toutes les formes des musiques électroniques pour tous les publics par le biais de concerts, de soirées, de temps d’écoute, d’installations sonores… Différentes esthétiques et courants musicaux, différents concepts de programmations, différents modes de présentations, différents formats horaires qui permettent au public de choisir.

Un bel exemple, du 20 au 23 novembre, en 4 jours, 3 dates, 3 registres musicaux très différents, un concert, un club et une soirée exclusive en France, des artistes internationaux et régionaux, des têtes d’affiches et des artistes émergents, un condensé de la colonne vertébrale de la programmation annuelle du Cabaret.

  • Le 20 novembre : Concert : PUPPETMASTAZ + FMR2MARS
    Tighten-Up-18-couv-fb-puppet

En partenariat avec le festival Tighten’Up, nous programmons Puppetmastaz, pour son grand come back ! Imaginez un concentré de Muppet Show saupoudré de Wu-Tang Clan et vous aurez la recette des Puppetmastaz, le seul groupe de rap au monde composé de marionnettes. Ils viendront présenter sur leur tout nouvel album ! [exclu sud est]

  • Le 22 novembre : Club Cabaret x Tropicold : ZALTAN + MAD MIRAN + AKZIDANCE + L’AMATEUR

Bannef Event FB - Club Cab - Tropicold 22.11.19

Le collectif marseillais Tropicold investit pour la première fois le club cabaret, et invite à cet occasion le boss du label Antinote Zaltan, et la hollandaise mad miran, pour un club aux couleurs froides et sombres, comme le mois de novembre à Marseille, qui amorce l’hiver et ses rudes journées. Les résidents Akzidance et l’Amateur introduiront cette soirée avec leurs pépites habituelles, fins collectionneurs de musique en tout genre, on est pas à l’abri de belles surprises !

  • Le 23 novembre : OVUM LABEL NIGHT : JOSH WINK + STEVE BUG + JACK OLLINS

ovum records 25 ans

Le célèbre label Ovum fête ses 25 ans ! Fondé par Josh Wink et King Britt en 1994, Ovum est l’un des labels historiques de musiques électroniques. De Josh Wink à KiNK, Goldie, Scuba, Loco Dice, Perc, DJ Sneak, la diversité des sonorités du catalogue montre la richesse et la pertinence des esthétiques défendues par Ovum. [immanquable]

 

Toute la programmation sur le site du Cabaret Aléatoire et sur l’application mobile

Cabaret Aléatoire - marseille

Crédit photo : Joffrey Wingrove

Edito – Souriez, à la rentrée vous allez voyager !

On a pris le soleil, on a mis les voiles, on a découvert plein de nouveaux territoires. On s’est gorgé de paysages, de couchers de soleil. De pèlerinage en excursion, de randonnée en farniente. Cette pause estivale est salvatrice au vu d’une rentrée qui s’annonce plus dynamique que jamais ! Le brillant Dubfire mènera l’opening d’automne. Et oui, pas la peine de booker un vol pour une capitale : il est au Cabaret pour la rentrée. Un mois d’octobre qui va booster les sorties du vendredi, le club invite nos partenaires : Mixmag, Trax, Lab + Actoral ! Souriez, à la rentrée, c’est au Cabaret que vous allez voyager.

dubire one

28-09 OPENING SAISON : ONE| DUBFIRE
Depuis un an maintenant nous travaillons à vous présenter des artistes légendaires, ceux qui ont marqués l’histoire avec notre format : ONE Et pour ce grand opening de saison d’automne c’est DUBFIRE qui sera notre ONE. Pour sa première apparition en France en 2019, il a choisi le Cabaret Aléatoire. Dubfire c’est d’abord Deep Dish, 3 nominations aux Grammy Awards et lauréat du meilleur titre electro. Après son duo, Dubfire a developpé sa propre carrière et lancé son propre label SCI+TEC. Son live visuel et analogique Hybrid A Decade of Dubfire, construit comme une rétrospective a permis à nombre de personnes de prendre la mesure de son talent. Aujourd’hui en grand headliner de la scène Dubfire est un des artistes internationaux à ne pas manquer en cette rentrée.

04-10 OPENING CLUB CABARET : CLUB CABARET X LAB + ACTORAL
Parmi les rendez-vous attendus, il y a le désormais traditionnel Bal d’Actoral en collaboration avec le le Laboratoire des possibles. L’intense Aurora Halal ouvrira le bal sur un terrain brumeux aux ombres psychédéliques pour un voyage techno acid sans concession. S’ensuivra le non conventionnel, Orpheu The Wizard, qui compte parmi les fondateurs de Red Light Radio basée à Amsterdam. Enfin, Tasker, boss de Whities et l’un des résidents de la radio-référence NTS partagera ses platines avec Abstraxion.

facebook laboratoire des possibles actoral club cabaret
11-10 CLUB CABARET X CLUB TRAX
Trax part en tournée dans les 20 meilleurs clubs de France, évidemment une halte est obligatoire à Marseille au Cabaret Aléatoire ! Nous sommes donc ravis d’accueillir cette équipe et les talentueux Mad Rey + Mezigue + LB aka Labat les trois prodiges français de la house sont réunis pour la première fois à Marseille, le crew DKO au presque grand complet ! Une expédition que l’on est pas prêt d’oublier !

25-10 CLUB CABARET X MIXMAG
Mixmag aussi part à l’aventure, et commence sa route par Marseille et le club cabaret. une programmation musicale des plus attendues : Anetha, AiRod et ABSL. Un trip initiatique avec expérimental, techno, acid, hard ou encore trance, pour une nuit des plus sauvages, qui fera à coup sûr transpirer les danseurs et danseuses de la cité phocéenne. L’ensemble des performances seront filmées puis retransmises par Mixmag sur leur chaîne Youtube.

Toute la programmation sur le site du Cabaret Aléatoire et sur l’application mobile

Le résident du Cabaret Aléatoire Jack Ollins fait son été

Notre DJ Résident Jack Ollins a un planning très chargé cet été ! Le papillon s’envole avec ses ailes vers de nouveaux horizons dans la région PACA : des festivals iconiques comme les Plages Electroniques, le Green Fest ou les Déferlantes à des événements locaux comme le club cabaret ou le Holy Boat ! Voici la liste des différents événements où vous le retrouverez, suivez le papillon !

Vendredi 21 Juin @ Cabaret Aleatoire – Marseille
Club Cabaret X RenDez Vous : DJ Pierre + Jack Ollins
Jack Ollins + Dj PIERRE

Samedi 6 juillet @ Les Déferlantes – Argelès sur Mer
Les Déferlantes Sud de France #19
Jack Ollins + Cosmic Boys

Dimanche 7 juillet @ Delta Festival – Marseille
DELTA Festival 2019 – 5th Anniversary
Jack Ollins + Popof + Julian Jeweil & More

Vendredi 12 juillet @ Cabaret Aleatoire – Marseille
Club Cabaret XTRA : Konstantin Sibold + Matt Sassari & More
Jack Ollins + Konstantin Sibold + Matt Sassari

Samedi 13 juillet @ Green Fest – Sorgues
GREEN FEST 2019
Jack Ollins + Ben Klock + Recondite + Bart Skills + Cosmic Boys

Vendredi 19 juillet @ Cabaret Aleatoire – Marseille
Club Cabaret X RenDez Vous : DJ Sneak + Grant & More
Jack Ollins + Dj SNEAK + Grant

Dimanche 28 juillet @ Bard’o – Sanary sur Mer
Jack Ollins + Nicolas Susini

Vendredi 9 août @ Les Plages Electro – Cannes
Les Plages Électroniques – Cannes – 9 au 11 août 2019
Jack Ollins + Solomun + Maceo Plex + Oxia + Nicolas Masseyeff & More

Samedi 17 août @ Holy Boat (Levantin) – Marseille
Opening Holy Boat saison 6 marseille
Jack Ollins + Kiko

Plus d’information sur la page Facebook de Jack Ollins

Edito Novembre : Debout citoyen de la fête !

Vous avez dit refroidissement en vue #climatosceptique, vous avez pensé climat social tendu versus #nonfraternité, vous imaginez déjà Noël grâce au supermarché ? STOP ! Au Cabaret on te propose un échauffement pour tes orteils, un climat chaleureux mêlé à une ambiance plus qu’agréable et rassurante pour ce début d’hiver et surtout Noël nous paraît encore bien, bien trop loin.

Diversités et multiples possibilités au programme, concerts, clubs, soirées et festival, de quoi satisfaire ton appétit de glouton musical et ta curiosité.

Debout, citoyen de la fête !

Clubber local, agir global

C’est en fervent défenseur de la scène locale que le club cabaret s’inscrit dans notre programmation tous les vendredis. En novembre nous retrouvons deux de nos programmateurs activistes : Jack de Marseille avec son club Jack in the box.  Il nous proposera une vision sociale et musicale avec deux invités coup de cœur : Steve Parker le portugais et Miss Melera la hollandaise. Tous les deux n’ont jamais mis les pieds à Marseille, c’est donc une très belle exclusivité pour le public Marseillais !

Vendredi 16 novembre > Club Cabaret x Jack in The Box : Steve Parker + Miss Melera + Jack de Marseille

Le retour du Festival Tighten’up pour sa 17ème édition avec aux manettes de la programmation Selecter The Punisher !  Né au Cabaret, ce festival itinérant aujourd’hui, posera ses valises dans différentes salles de la ville. Pour la soirée au Cabaret, c’est Romare, un véritable combattant du groove rare qui tiendra le haut du line-up avec pour soldats l’imparable Dj Garfiedl, dj officiant chaque année au Worldwide accompagné de Jean Baton et SlyDaWise. Un club qui s’annonce des plus historiques !

Vendredi 23 novembre > Club Cabaret x Tighten up : Romare + SlyDaWise / Jean Baton

romare tighten'up festival club cabaret

Le pouvoir aux citoyens

Odezenne et ce très puissant nouvel album aux beats électroniques clairement assumés vogue et oscille du trip mélancolique en passant par le lendemain de soirée ambiant ou encore le son du peaktime (bébé) pour être sûr de poser en soirée. Entre trap psyché et rap de cracker (cloud rap) sur en L,  c’est un véritable voyage dans la nouvelle histoire du hiphop, qui s’écrit on en est certain. Moussa c’est la révélation de ces derniers mois, avec un seul morceau livré la critique l’encensait. On attend une validation en live !

Samedi 17 novembre Odezenne + 1ères parties :  Moussa, Wilko & Ndy

Inspiré depuis toujours par une profonde et puissante identité ancrée dans l’archipel, Anthony Joseph nous revient avec « People of the Sun », nouvelle incandescence musicale. Enregistré à Trinidad sous la direction du saxophone Jason Yarde et avec la participation des chanteurs les plus emblématiques de l’île, People of the Sun est l’album le plus intime, à la fois dramatique et politique d’Anthony Joseph. La première partie sera assurée par Kodäma mené par la chanteuse Kiala Ogawa, fille aînée du guitariste de Fela Kuti. Des sonorités acoustiques et électroniques, sublimées par la voix envoutante de Kiala, la chanteuse parvient à transmettre son univers en chantant en japonais sur certains titres, mais aussi en insufflant sa perception de la spiritualité et des songes.

Jeudi 29 novembre dans le cadre de Jazz sur la ville : Anthony Joseph + Kodäma

jazz sur la ville anthony joseph

Rejoignez le mouvement

Ils sont impliqués dans la révolution de la musique électronique depuis déjà des années ! Oxia et Monika Kruse  étaient de passage au cabaret  ! Ces deux militants du 120 à 130 BPM, partisans et défenseurs majeurs de la deep house ont tenu leur public pour un samedi électroniquement engagé sur le dancefloor. Sold Out en grande jauge, public conquis, on vous invite à regarder l’aftermovie.

C’était le samedi 3 novembre : Oxia + Monika Kruse + Jack Ollins

On recule les montres d’une heure et on fonce droit vers le UK avec deux des artistes majeurs de la scène Perc et Rebekah. Perc est à ce jour l’un des plus fidèles représentant de la techno indus, et doté en sus d’une conscience politique que l’on retrouve à chaque fois dans ses interviews. Une colère qu’il exprime à travers sa musique, c’est donc à un dj set enragé qu’il faut s’attendre. Rebekah est aussi une de ces références de la techno très lourde, repérée par Chris Liebing, elle est une inconditionnelle de Billy Nasty et Dave Clarke. Ses productions aux nappes magnétiques déploient une atmosphère claustrophobique exquise.

Samedi 8 décembre :   Perc + Rebekah + A.L.A.E.

perc rebekah cabaret aléatoire

 

Toute la programmation sur le site du Cabaret Aléatoire et sur l’application mobile

Edito : La programmation de la rentrée, combiner c’est gagner

Si tu as eu un peu de chance tes vacances étaient salées, sentaient bon la pastèque et tu jouais aux jeux de société entouré des rires des enfants. Sinon, il est possible que tu te sois morfondu dans ton minuscule appartement en imaginant que la canicule ne cesserait jamais. En bref, il était temps que la rentrée amène ses douceurs, que Joe Dassin rallume l’été indien et que tu puisses enfin refaire la bise sans rester coller sur un de tes amis qui lui-même dégoulinait.

La joie aujourd’hui c’est de pouvoir retourner au travail sans insomnie la veille, de ne pas cauchemarder d’avoir oublié ses chaussons et d’attaquer reposé cette nouvelle rentrée !

BACK TO THE BASIC :

Recondite + Rolland Appel + Jack Ollins : samedi 27 octobre

Recondite est avant tout un très sérieux collectionneur de musique et manipule il y’a seulement quelques années ses premières boites à rythmes et synthé hardware dans un petit studio en bordure d’une forêt bavaroise. Il ne lui aura pas fallu très longtemps pour qu’il déménage à Berlin et crée dans la foulée le label Plagent Records. Ce label qui lui permettra de s’établir très rapidement un nom.

En réalisant par la suite les EPs sur Innervisions (“Psy”) et Dystopian (“Nadsat”) ainsi qu’en jouant son live dans les lieux les plus en vogue du monde, Recondite montre à quel point c’est un producteur performant avec lequel il faut absolument compter.

 

Rolland Appel est le premier de la classe. Voilà plus de 15 ans qu’il travaille avec acharnement à l’école de la Dance ! Il a pu ingurgiter une expérience du milieu qui lui a permis de construire ses propres fondamentaux de dj et producteur. Roland Appel a une capacité unique à disgresser entre les styles et les générations ce qui prouve une véritable compréhension de la musique club, passée et d’aujourd‘hui.

🌟Plus d’infos sur l’événement Facebook

recondite roland appel

Oxia + Monika Kruse + Jack Ollins : samedi 3 novembre

Monika Kruse Berlinoise, est tombée dans la musique lorsqu’elle était petite en commençant le piano dès l’âge de quatre ans. Lorsque les rythmes révolutionnaires de Détroit et de Chicago s’immisceront plus tard dans son esprit, elle organisera des free parties dans des bâtiments vides et des bunkers de la seconde guerre mondiale. Force de travail et de talent, elle brille aujourd’hui plus que jamais sur la scène internationale avec des prestations remarquées aux festivals Time Warp, Melt, Ultra Music Festival, Awakenings, ADE … Fondatrice du label Terminal M, résidente du Berghain et invitée régulière de Carl Cox et Marco Carola à Ibiza, la sphère électronique lui réserve une place toute particulière grâce à son univers deep et éclectique.

Depuis son premier EP sorti en 1995 sur Ozone Records, Oxia le Grenoblois s’est imposé comme l’un des fers de lance de la scène électronique française. Olivier Raymond de son vrai nom a joué un peu partout sur la planète et sorti de nombreux EPs et remixes sur différents labels tels que 8bit, Kompakt, Tsuba, Soma… Qu’il s’agisse de techno mélodique avec le hit ‘Domino’ (plus de 32 millions de vue sur Youtube) de tracks plus house comme ‘Whole Life’, ou avec ses EPs sur Diversions ou 8bit, Oxia a su saisir l’esprit de la dernière décennie avec la précision d’un orfèvre. Depuis 3 ans il est aussi l’un des dj resident des soirées Music On à l’Amnesia Ibiza, aux côtés, entre autres, de Marco Carola…

🌟Plus d’infos sur l’événement Facebook

monika kruse oxia cabaret aléatoire

Profitez du PASS pour combiner ces deux soirées phares de notre programmation sans accrocs dans le porte-monnaie.

Comment Stéphane Lamalle a repensé l’identité du Cabaret Aléatoire avec le papillon de nuit

Le Cabaret Aléatoire a transformé son identité visuelle depuis 2015 avec l’arrivée notamment d’un nouveau logo, le papillon de nuit. La refonte de cette carte de visite, on la doit à Stéphane Lamalle, artiste associé au projet.

As-tu travaillé en agence ou toujours en tant qu’indépendant ?

J’ai débuté au sein du studio Marseillais « Tous des K » durant les années 90 et pour une bonne dizaine d’année, ce qui m’a permis de toucher de très près aux domaines du graphisme culturel et musical.  J’ai ensuite monté avec 2 associés le studio a.k.a design. L’aventure a duré environ 8 huit ans pendant lesquels j’ai pu m’élargir aux domaines de l’image animée (clip – motion design – spot TV).

En parallèle durant ces années j’ai toujours mené une activité freelance, ce qui m’a permis d’expérimenter et de développer d’autres projets plus personnels.

Comment décrirais-tu ton rôle au sein du Cabaret ?

Même si je n’aime pas trop ce terme, bien trop souvent mal utilisé à mon sens, je fais de la direction artistique pour le cabaret. J’ai pour mission de développer l’image de ce lieu culturel et cela au travers de différents médias de communication tels que le print, le motion design ou le digital.

En quelque sorte j’habille le cabaret, en tentant de lui confectionner un costume sur mesure.

Qu’est ce qui t’a plu dans le projet du Cabaret Aléatoire ?

Hormis le fait que ce projet soit extrêmement intéressant créativement parlant, Pierre Alain et Aurélien m’ont permis de m’exprimer assez librement au sein de cette version 2.0, en créant un échange humain solide. En outre j’ai aimé  que l’on me donne la possibilité de tout reprendre à zéro, même si cela a été un vrai casse-tête.

Comment as-tu procédé pour établir la nouvelle identité du Cabaret Aléatoire ?

J’ai d’abord pesé le poids de l’ensemble des contraintes du brief. Tout d’abord, Il s’agissait d’une version 2.0 du cabaret. Selon les événements programmés, la salle devait pouvoir exister de jour comme de nuit. Le projet Cabaret 2.0 se voulait ancré mais aussi selon les opportunités, « délocalisable ». La demande annonçait déjà l’arrivée des clubs du vendredi, la cible se voulait évolutive mais avertie.

Une fois l’ensemble de ces éléments assimilés l’idée du papillon m’est apparu comme une évidence. Son évolution, sa diversité, son adaptation au jour et à la nuit, ainsi que sa mobilité donnaient à ce lépidoptère toutes les caractéristiques requises pour répondre à la demande. Il ne restait alors plus qu’à l’imaginer, le typer et le faire exister.

 

 

logo cabaret aléatoire

Qu’est-ce que cela représente pour toi d’être associé à ce lieu culturel ?

Des nuits parfois très courtes!… Mais aussi une très grande fierté et un énorme investissement humain en évolution permanente au sein de ce projet. De surcroît on peut dire que :

Le cabaret fait partie de ces partenaires audacieux avec lesquels il devient facile d’échanger, de proposer, et de créer.

Stéphane Lamalle produit toutes les œuvres graphiques propres au Cabaret Aléatoire, en voici quelques exemple phare depuis son arrivée :

  • 2015, création du club cabaret 

affiche générique club cabaret

  • Affiche été 2016

affiche été 2016 cabaret aléatoire

  • Festival Jack in the Box 2017

jack in the box 2017

  • Campagne Saison 2018

saison 2018 printemps

 

2K18 : L’essor de la scène techno en Chine !

Vous vous demandez si l’Orient est ouvert au musiques électronique ? De la Grande Muraille de Chine à Pékin en passant par Shanghai, vous allez découvrir qui sont les principaux acteurs de l’émergence et du développement du genre dans l’Empire du Milieu, et ça vaut le détour.

Tout a commencé dans les années 90′ à Pékin avec Ben Huang. Il a en effet été le premier à jouer de la musique électronique dans les clubs de Pékin et de nos jours il est une icône dans le milieu de l’EDM chinois. Il a même franchi les frontières pour venir jouer jusque dans nos clubs européen, français pour la plupart. Niveau label, Acupuncture est une référence concernant le genre en Chine. Il est un des plus gros acteurs niveau sorties de titres et pour la découverte de nouveaux talents. Depuis quelques années, Ran Music sort son épingle du jeu et signe des artiste à la création débordante comme HiElektromen.

La scène ne serait rien sans les clubs et les festivals underground. Bien qu’il soit difficile pour un club de rester dans l’obscurité en Chine face à la concurrence rude, le White Rabbit à Pékin fut le premier du genre, et le starting point d’une émulsion créative sans précédent. La Mansion à Shanghai, gérée par Rainbow Gao, détient aussi un rôle prépondérant. Elle accueille les artistes, donne des cours gratuit de DJing, mapping, et fait office de club le week-end.

Rainbow Gao est aussi celle qui a créé le Yin Yang Music Festival, premier événement festif légal sur la muraille de Chine (exit la première rave en 1998). Depuis 2013, il réunit les djs les plus importants du pays et quelques noms internationaux dont Jack de Marseille. Le Midi Music Festival et l’Intro sont par ailleurs les deux autres grands rendez-vous des artistes et amoureux de la techno en Chine.

Voici les principaux artistes de la scène électronique chinoise :

SULUMI alias SUN DAWEI

Fondateur du label Shanshui Records en 2003, il a énormément produit pendant 10 ans, amorçant la révolution de la scène électronique chinoise. Guitariste dans un groupe de punk légendaire chinois, il est toujours resté dans l’ombre de l’overground et a continuellement rechercher de nouveaux espaces de création. Son dernier projet se nomme CTAFAD, et se fond dans la techno expérimentale.

BASS GUO

En tant que bassiste Bass Guo est un touche à tout, explorant tous les styles de musique du reggae à l’electronica en passant par le rock psychedélique. De 2002 à 2007 il est le bassiste du groupe Cool Blood Animals avec lequel il enregistre 3 albums. Il rejoint le groupe de reggae Long shen dao au chant et à la basse et devient rapidement le leader. Depuis 2012, il se concentre du le djiing et partage son amour pour la techno et ses divers genres. Il collabore avec le label Néerlandais RELEASE, le label UK electronic music Psy Trance Goa Pro-ductions, Beijing Techhouse. Ainsi, c’est l’un des fers de lance de la scène électronique chinoise.

Bass Guo electro chine

MIAO WONG

Co-fondatrice du festival INTRO, Mia Wong est un personnage emblématique de la scène électronique de Pékin. Elle a aussi fondé le label Acupuncture, dont on cite le nom plus haut. Elle a connu la techno à travers une bande de pote dont fait partie le dj Weng Weng, ils ont commencé à faire des soirées privés puis au vue du succès ont continué en club et ainsi de suite. Ce sont les précurseurs du genre à Pékin, apportant un espace de création et de diffusion unique dans le pays.

Vous pourrez écouter Rainbow Gao et Bass Guo lors du Festival Jack In The Box à la Friche Belle de mai les 26 & 27 juillet 2018.

Le documentaire « Break the Wall » qui décrit très bien la scène électronique chinoise

+ Liens pour informations :

http://www.chinadaily.com.cn/chinawatch_fr/2017-07/28/content_30328978.htm

http://pekinunderground.com/blog/?p=529

http://www.brain-magazine.fr/article/reportages/12320-Paroles-de-fans-de-techno-chinois