Résidence : La Zompa Family transgresse les frontières avec un rock engagé

La Zompa Family a passé une semaine en résidence pendant l’année 2018 pour mettre au point le show de leur tournée qui suit la sortie de leur album Umana Town. Ils poffinent le style visuel de leur concert pour maximiser la bonne ambiance et la compréhension de leur message. La Zompa Family c’est une aventure chaleureuse, humaine, de passionnés, très engagés autant sur scène que dans la vraie vie.

« On aime être bordélique sur scène, on aime ce chaos que peut générer la musique »

La Zompa Family a parcouru toute l’Europe, a rencontré plein de publics différents dans des lieux parfois institutionnels, parfois très alternatifs. Ils racontent comment leur musique a touché leur public, parfois avec des coups de gueule. Ils sont dans un esprit revendicatif, la révolte est nécessaire selon eux et doit se faire avec les mêmes moyens que ceux qui sont contre nous.

« Etre sur scène, partager la musique avec les gens c’est vraiment la raison pour laquelle on fait de la musique »

Retrouvez également l’interview d’Instrumentarium sur le blog et toutes les interviews Picto sur notre Chaîne Youtube

Crédit Photo : Luca Perino

L’actualité des résidences du Cabaret Aléatoire #1

Il se passe de belles choses ces derniers temps pour nos anciens artistes en résidences, on s’est dit qu’il fallait partager tout cela avec vous !

Les sorties d’album 2018

 

Kemmler

C’est le premier album du rappeur « Rose » qui est sorti le 8 juin ! Il relate sa vie d’artiste à cœur ouvert

Ecoutez tout l’album sur Spotify

 

Moteka

Le producteur techno sort un nouvel EP « ASGARDIA », à découvrir sur la plateforme deejay

 

Gloria

Les derniers mois ont été chargé pour le groupe, après la sortie de leur album « In Excelsis Stereo » et leur live aux Transmusicales de Rennes, ils reviennent tout juste d’une tournée en Angleterre !

 

Mic Flow

L’artiste plusieurs fois champion de Human Beat Box a collaboré avec DJ Ronsha dans le mix 3 pour Raptz

 

Isaya

Les jumelles d’Isaya viennent d’être récompensées par le festival Cognac Blues Passions et son programmateur, Michel Rolland. Isaya prépare actuellement son prochain album, réalisé par le producteur anglais MaJiKer.

 

Les nouveaux clips

« Moi Aussi » de Kemmler

« Peau Lisse » de Wilko & NDY

« Frantz » D’Instrumentarium

« La Distance » de Zompa Family Feat Hight C

 

Vous pouvez d’ailleurs retrouver ls différents clips des résidents du Cabaret Aléatoire sur une Playlist Youtube

L’interview Picto : Gloria, le rock 70’s refait surface en polyphonie

Le groupe de rock psyché indie Gloria est venu en résidence au Cabaret Aléatoire début décembre pour préparer leur live aux Transmusicales et présenter leur nouvel EP « Oîdophon Echorama », sorti le 8 mars. Nous leur avons posé quelques questions sous le format d’interview Picto : chacun leur tour, les 6 membres du groupe se sont pris au jeu et ont répondu, sélectionnant tour à tour un pictogramme qui correspondait à une question.

L’interview picto de Gloria :

https://www.facebook.com/cabaretaleatoire/videos/1862691703743846/

 

Le live de Goria sur KEXP :

 

Les photos de la résidence (crédit : Auréline Lepissier)

gloria cabaret aléatoire résidencegloria cabaret aléatoire résidence gloria cabaret aléatoire résidence gloria cabaret aléatoire résidence

 

Travailler son live après une tournée par le duo de rap Wilko & Ndy

Depuis la dernière fois qu’on leur a parlé, le duo de rap Wilko & Ndy a fait un peu de chemin. Ils ont notamment joué sur des grandes scènes, pour le MMX et à l’espace Julien. Quelles sont vos impressions?

C’était cool, c’était bien de pouvoir proposer notre musique dans des conditions plus professionnelles, on se rend compte que le show va beaucoup avec la scène. En fait plus la scène est grosse plus on est à l’aise ! Ces plus grosses structures ont tout d’abord un aspect technique qui peut assumer le live qu’on produit, confirmer le travail qu’on avait fait en résidence. Ensuite, cela permet de rencontrer de nouvelles personnes et d’avancer. Ce qu’on a joué lors de ces deux scènes est une photographie avancée et réaliste du projet.

Lorsque j’ai vu vos répétitions, j’ai constaté que les jeux de lumières avait une place importante dans votre live. Comment est-ce que vous le justifiez? 

La lumière ça habille, ça donne vie, ça ambiance, c’est le dernier aspect qu’on va travailler lors de la production. On a rajouté 2 pratos et des néons synchronisés avec l’ordinateur qui réagissent à la musique pour notre live. Ainsi, on agrémente petit à petit la scénographie à notre son.

Est ce que vous souhaitez recréer l’univers de vos clips sur scène avec cette scénographie?

C’est dans la ligne, c’est l’image qu’on a choisi, qu’on garde et qu’on approfondi sur scène et dans le son. Il y a le côté néon dans le son, les influences techno et électro qui vont bien avec cette ambiance là.

wilko-ndy-residence-cabaret-aleatoire

Justement, votre musique est très influencée par la musique électronique, dans le style comme dans la forme. Est ce que vous souhaitez vous éloigner des clichés du rap game?

On ne cherche pas à dire que l’on a rien à voir avec le hip-hop, on écoute beaucoup ce qui se fait en ce moment, l’idée c’est de rassembler les différents codes et proposer un projet qui nous ressemble. Il y a forcément des similitudes entre les genres. On ne va pas à contre-courant de cette mouvance, plein de rappeur font leur sauce. Le rap a beaucoup évolué, on constate aujourd’hui une influence majeure de l’électro qui est partout. On est dans notre ligne, on ne cherche pas à casser les clichés spécialement. Nos textes et notre flow sont aussi un peu différent du rap classique, on ne néglige ni la bande sonore ni les paroles de nos morceaux.

Quel a été le rôle de Loris dans la construction de votre projet, lui qui bossait avant avec N’TO ?

Le premier EP « Trou Noir » on l’a sorti avec Lionel Buzac, on va d’ailleurs réitérer cette collaboration pour les arrangements studio. Loris a intégré le projet en juin, il a pris parti prenante de Wilko & Ndy. Avec lui on travaille les arrangements live, le studio et la scène ce n’est pas la même chose, on modifie certains morceaux en live pour que ce soit pêchu et différent. Loris peaufine les sons et les grains de nos morceaux. Maintenant que l’on commence à travailler sur le prochain EP, on garde cette direction artistique en la faisant mûrir. Lionel et Loris vont beaucoup apporter, on veut pousser la ligne artistique du premier EP.

wilko-ndy-residence-cabaret-aleatoirewilko-ndy-residence-cabaret-aleatoire

Qu’en est-il de la scène locale, est-il facile de percer venant de Marseille ?

Localement c’est allé rapidement, ça s’est bien passé, le travail fait en région nous a permis de bien nous entourer. On a été super bien reçu par les acteurs locaux, on a bien structuré le projet avant de le montrer au grand jour, on n’a pas à se plaindre, c’est allé vite, le projet a seulement 10-11 mois! Même si c’était nouveau on l’a pensé tout de suite de façon professionnelle avec un réalisateur, un attaché de presse, on voulait que les premières choses que l’on voit de nous soient bien installées et bien faites. C’est allez assez vite mais on a encore du chemin à faire !

Retrouvez toute l’actualité de Wilko & Ndy sur leur Page facebook