Interview de Zaltan « Comptez sur moi pour faire la teuf et essayer de ne jamais être ennuyeux et linéaire »

Zaltan est DJ et label manager d’Antinote, artiste surprenant et polyvalent, ses productions comme ses sets transportent entre acid house, bangers des Caraïbes, italo disco, breakbeat et plus encore! Il crée le label Antinote en 2012, qui soutient de nombreux artistes français et étrangers, tous horizons. Antinote donne aux artistes le temps et l’espace voulus pour explorer et développer leurs sons. Zaltan sera au Cabaret Aléatoire le vendredi 22 novembre pour le Club Cabaret x Tropicold !

Ce we où on t’invite à Marseille sera aussi ton anniv perso, donc on devrait bien fêter cela! Récemment tu célébrais aussi la 50ème sortie de ton label Antinote, comment tu as vécu cela et que prépares tu pour la suite?  

Et oui 50 références ça commence à être joli! C’est aussi très particulier de prendre du recul sur ce back-catalogue que j’ai dessiné avec mes seules oreilles et ma sensibilité. Personne d’autre que moi n’aurait fait ses choix et ces rencontres là et sorti ces disques dans ce sens. Quand j’y pense c’est beau mais c’est aussi assez flippant. Ça dit beaucoup de choses sur moi finalement. J’ai fais ça la tête baissée sans me poser de question pendant des années. Jusqu’au jour où j’ai envoyé ma cinquantième référence! Aujourd’hui même j’ai 34 ans et je n’aime pas tellement le jour de mon anniversaire. Je suis un peu nostalgique et j’ai des émotions contradictoires. Cela m’arrive régulièrement quand je pense au label. Je peux avoir envie de tout arrêter et être complètement désespéré un matin et puis avoir 1000 projets et être hyper enthousiaste le lendemain. Bref, j’adore mon métier mais c’est un sacré bordel quand même! 

Oui tu t’investis beaucoup sur le label, comme un bon artisan! Par exemple tu trimbales toujours des exemplaires pour fournir les shops et les fans là où tu vas?

En effet si quelqu’un a besoin de copies de quoi que ce soit n’hésitez pas et envoyez moi un message sur Instagram @zaltan_antinote!

Je sais que tu viens souvent à Marseille pour le plaisir et pas forcement pour jouer (ta seule date récente était au Bon Air en mai dernier pour un b2b avec Oko) comment tu sens cette date du 22 nov dans un lieu emblématique des nuits électroniques marseillaises?

Oui j’ai découvert Marseille grâce à ma copine Mélanie qui est née ici et qui a de la famille dans la région. J’aime beaucoup cette ville et même si j’ai joué plusieurs fois notamment sur le Toit de la Friche ou au Bon Air Festival, ce sera la première fois que je joue sur un gig en club. Je suis très conscient que mon son prend un petit peu de temps à être assimilé et compris. Mais je suis sur qu’une fois qu’il l’est c’est pour de bon. J’ai hyper envie de jouer chez vous!!! Je suis sûr que ce sera une très belle teuf.


Tu adoptes la communication à la cool et use de beaucoup d’autodérision. La vie est trop courte pour se prendre au sérieux ?

Je crois que la réponse est dans la question. J’aime bien le côté déconne. Même si je prend très au sérieux ce que je fais. Beaucoup de personnages de la musique électronique, dark et techno sont trop sérieux a mon goût. Je ne me retrouve pas là dedans. Moi je viens de la teuf, de la déglingue et ce que je préfère c’est faire le con avec mes potes. Je reste persuadé que les gens sortent en club le week-end pour se détendre de leurs semaine de taf et que ce n’est pas le moment pour les DJ de faire des concours de quéquettes avec nos disques rares et prise de tête. Comptez sur moi pour faire la teuf et essayer de ne jamais être ennuyeux et linéaire. J’ai hâte!

Est ce que tu joues bien au foot ?

bonus… non je suis nul.
On a demandé à Zaltan une photo exclusive et décalée, on a reçu celle qui est en couverture ! :0
Merci à toi Zaltan d’avoir joué le jeu et on a hâte de te recevoir également pour la première fois au Cabaret Aléatoire vendredi 22 Novembre.