Playlist JACK ID – Jack in the Box par Stefan Vincent

Pour le prochain Club Cabaret x Jack in the Box, on reçoit le producteur techno Stefan Vincent. Très actif sur la scène hollandaise, il signe sur des labels d’experts comme think Traut, SoHaSo et Dynamic Reflection et compte parmi ses fans Jeff Mills et Laurent Garnier. Repéré par Jack de Marseille, il est pressenti comme être un acteur solide de la scène techno ! Rendez-vous le 15 Février avec le live de Kmyle et le djset de Jack de Marseille.

1 track que personne ne t’a jamais ID request

Des trucs pas techno, donc quelque chose comme Ohh de Mood II Swing pres. John Ciafone

1 track qui te fera toujours tomber amoureux

E79 – de Kink, ce morceau me fait craquer à chaque fois que je l’entends.

1 track qui te fait penser à jack ou évoque jack ou parle d’un jack

2001 Jack de Trevor Rockcliffe, pour des raisons évidentes 😉

1 track que tu adores jouer mais qui vide le dancefloor à tous les coups

Star Suite (Shelter Vocal mix)  de Mondo Grosso feat Monday Michiru. Je n’ai jamais joué cela dans un club et je ne pense pas que j’aurai la possibilité de le faire dans un de mes sets. Je suis 100% sûr que je viderais le dancefloor si je la jouais, mais je l’aime trop quand même !

Une autre que j’aimerai jouer mais qui ne fonctionne pas tout à fait pour le club : Circling de Appelbim et Peverelist

1 track qui rebondit comme une balle dans une boite

Encore pour des raisons évidentes, Poing de Rotterdam Termination Source

1 track que tu peux écouter en boucle jusqu’à ce que tes oreilles saignent ?

Canary Yellow du nouvel album Deafheaven et aussi la Nocturne op9 n°1 de Chopin.

1 track plaisir coupable celle que tu pourras jouer nulle part et que tu écoutes seul, vraiment seul !

J’écoute surtout de la musique que je ne pourrai pas jouer en club, et la plupart du temps cela arrive quand je suis seul, les plaisirs coupables arrivent en général quand je suis avec mes amis, bien que je ne con,sidèrent pas comme des plaisirs coupables. Cependant, quand j’étais jeune j’avais pour habitude d’écouter de la Bossa Nova, certains de ces morceaux pourrait être considèrer comme plaisir coupable; voici donc Samba E Amor, la version de Brad Mehldau que j’écoute encore aujourd’hui.

Playlist JACK ID – Jack in the Box Festival par Tommy Hendriks

A l’occasion du Festival  Jack in the box  les 26 & 27 juillet 2018 sur le toit terrasse de la Friche la Belle de Mai et au Cabaret Aléatoire, nous avons reçu la JACK ID playlist Tommy Hendriks, artiste phare de la scène chinoise qui vient dans le cadre de notre échange avec le Yin Yang Music Festival.

Tommy Hendriks : Le morceau que personne ne m’a jamais demandé ? :  Destiny’s Child – Say My Name (Cyril Hahn Remix)

Le morceau qui me fera toujours tomber amoureux ? :  Everybody Loves The Sunshine – Roy Ayers Ubiquity

Le morceau qui me fait penser à Jack ? :  Steve Silk Hurley – Jack Your Body (Doorly Club Rub)

Le morceau qui vide le dancefloor ? : Planetary Assault Systems – Rip The Cut

Le morceau qui rebondit comme une balle dans une boîte ? : Patrick Topping – Be Sharp Say Nowt

Le morceau que je peux écouter jusqu’à ce que mes oreilles saignent ? : Veerus, Maxie Devine – My Train

Le morceau que j’écoute seul ? : Destiny’s Child – Say My Name (Cyril Hahn Remix)

Ok on comprend le lien maintenant ! Faudra pas nous le dire deux fois 🙂

Retrouvez également la playlist JACK ID de Rorre Ecco 

Playlist JACK ID – Jack in the box festival par Rorre Ecco

A l’occasion de Festival « Jack in the box » qui se tiendra les 26 & 27 juillet 2018 sur le toit terrasse de la Friche et ensuite au Club Cabaret, nous avons reçu la playlist de Rorre Ecco, artiste marseillaise que vous verrez jouer lors de l’événement.

Rorre Ecco : Le morceau que personne ne m’a jamais demandé ? : Il y en a plein évidemment et je n’ai envie de donner de mauvaises idées à personne, alors je me tais.

Le morceau qui me fera toujours tomber amoureuse ? : Electribe 101 – Talking With Myself (Franckie Knuckles mix)

Le morceau qui me fait penser à Jack ? : Kink – Cloud Generator. Je n’aime pas déranger les artistes pendant leurs sets, mais la première fois que je l’ai entendu, je me suis ruée vers la cabine pour lui demander d’où ça sortait, obligée. Et quelques semaines après Laurent Garnier faisait pareil lors de la Jack in The Box spéciale 25 ans de carrière. La claque.

Le morceau qui vide le dancefloor ? : Tim Exile – I don’t know where i’m going to. Je l’adore, mais l’audience n’est souvent pas très patiente et quitte la piste avant que le morceau ne s’énerve.

Le morceau qui rebondit comme une balle dans une boîte ? : ø aka Mika Vainio – Spiraalit

Le morceau que je peux écouter jusqu’à ce que mes oreilles saignent ? : Il y en a beaucoup, je suis assez obsessionnelle. Lorsque j’aime un morceau, je peux l’écouter plusieurs dizaines de fois d’affilée sans me lasser. En ce moment c’est Thomas Brinkmann – Blackhill.

Le morceau que j’écoute seule ? : c’est peut être un plaisir coupable parce que c’est de la pop, une grosse production pour l’époque. Tatsuro Yamashita – Sparkle. Je le chante en yaourt japonais, il me donne le sourire.

Bien connue des scènes Electro de sa ville, Rorre Ecco est une marseillaise très active. Elle anime une émission hebdomadaire sur Cave Carli Radio, « The Don’t know show », proposant à chaque mix une sélection intime et personnelle de sa bibliothèque musicale. Ses performances sont remarquées, elle a participé notamment cette année à la closing de Marsatac et au Bon Air Festival, elle est à suivre de très près !

Au programme : Chaleur, bonne humeur et ensoleillement auditif garantiront un excellent moment pour cette écoute.

A bientôt les papillons…

Crédit Photo : Lucie Moeata Blasco